Mettre une piscine en hivernage, tout ce qu'il faut savoir

Mettre une piscine en hivernage,  tout ce qu'il faut savoir

À l’approche de l’hiver, la question de l’hivernage de la piscine se pose, notamment pour les biens de prestige du Morbihan. 


Il ne s’agit pas de vider complètement la piscine, bien au contraire. En effet, une piscine vide subira de plein fouet les pressions et les mouvements du terrain qui risquent de l’endommager très sérieusement.


Deux techniques différentes en fonction des conditions climatiques


Les techniques d’hivernage permettent donc de conserver tout ou partie de l’eau tout en protégeant la structure et le revêtement du bassin ainsi que les équipements. La réouverture a la baignade n’en sera que plus simple.

Il existe deux techniques principales d'hivernage : 

  • L’hivernage actif qui consiste à laisser fonctionner la filtration pendant quelques heures chaque jour.

  • L’hivernage passif qui consiste à mettre la piscine à l'arrêt pendant l'hiver.

Généralement, quand la température de l'eau descend en dessous des 12°C, il est temps d’hiverner la piscine.  En effet, à partir de ce seuil de température, le développement des algues et les micro-organismes est moins favorisé.

Le choix entre les deux techniques d'hivernage dépend avant tout de la rigueur de l’hiver et la fréquence du gel.


L'hivernage passif


Dans le cas d'un hivernage passif, la piscine est arrêtée pendant toute la saison froide, impliquant par la même l'arrêt complet de la filtration et de l'entretien du bassin et de l’eau.

Cette technique nécessite un certain nombre d’opérations préalablement à l’arrêt :

  • le nettoyage du bassin et un traitement de l'eau avec des produits d'hivernage anti-calcaire et anti-algues,

  • la vidange complète du système de filtration,

  • la baisse du niveau de l'eau,

  • la mise en place d'une couverture d'hivernage et d'accessoires d'hivernage (ballon d'hivernage, flotteurs, gizzmos, etc).


L'hivernage actif 


L'hivernage actif est plus simple à mettre en œuvre. La filtration de l'eau continue de fonctionner environ deux heures par jour pendant l’hiver. 

Les opérations à mettre en œuvre préalablement sont les suivantes :

  • traitement de l’eau avec un produit d'hivernage (à renouveler éventuellement) et vérification régulière de la température et du pH de l'eau,

  • paramétrage du coffret de commande afin qu'il active la pompe quand la température descend en dessous d’un certain seuil afin d'éviter le gel,

  • surveillance de l’eau du bassin qui doit toujours être en mouvement, en ouvrant les skimmers par exemple afin d’empêcher qu'elle ne gèle.


Dans le cas de l’hivernage actif, il n'est pas nécessaire d’utiliser une bâche d'hivernage, ce qui présente l’avantage de préserver l’aspect visuel de la piscine.

Actualités Antérieures

En acceptant la navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation des cookies pour une meilleure expérience.

J'accepte